Les Âmes mortes

st oiseau

… À l’écart, tout à l’extrémité du parc, quelques trembles élancés, plus haut que les autres, berçaient sur leurs cimes d’énormes nids de corbeaux. Certains laissaient pendre leurs branches au feuillage ratatiné, à demi séparées du tronc. Un aussi parfait tableau exige les efforts combinés de la nature et de l’art ; il faut, pour l’obtenir, qu’à l’œuvre souvent trop complexe de l’homme, la nature donne un coup de ciseau suprême, qu’elle allège les lourdes masses, détruise l’excès de symétrie, recouvre la savante nudité de plan, infuse une belle chaleur aux froides créations de la mesure et du bon ton.

Gogol

Publicités

3 réflexions sur “Les Âmes mortes

  1. De ce côté-là de l’Europe, les corbeaux n’annoncent pas la mort, et les habitants craignent davantage les cigognes.

    • Ce que mange la cigogne : criquets, sauterelles, libellules, coléoptères, grenouilles, crapauds, escargots, limaces, écrevisses, lézards, orvets, vipères, couleuvres, vers de terre, campagnols, mulots.

Quelque chose à déclarer ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s