Ce qu’elle avait à me dire

Ce qu’elle avait à me dire, elle me le disait lentement, par petites touches. Un jour qu’elle n’avait plus d’appétit. Un autre que le moral lui faisait défaut. Un autre encore qu’elle ne savait pas changer l’ampoule de la lampe ou purger le radiateur. J’avais compris : il était parti.

Arthur Branken

Publicités

Quelque chose à déclarer ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s